Inclusion scolaire
mardi 16 janvier 2018
Inclusion scolaire
Mis à jour le 6 janvier 2016
logo_inclusion_scolaireL’accueil de tous les élèves et la prise en compte de leurs particularités est une priorité d’établissement depuis toujours au collège Saint-Benoît, qui s’est longtemps traduite par de nombreux temps de soutien, d’aide au travail et de groupes de besoins.

La loi du 11 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances, et celle du 8 juillet 2013 pour la refondation de l’école, vont dans ce sens en affirmant le passage d'une logique d'intégration à une logique d'inclusion au sein du système scolaire. Dès 2008, la mise en place des temps d’accompagnement personnalisé permet d’assurer un suivi individuel pour les élèves qui présentent des besoins particuliers par rapport à leurs apprentissages, principalement au niveau sixième, mais également dans une classe de quatrième à effectif réduit.

Afin d'assurer au mieux la transmission et la circulation des informations liées aux situations particulières de nos élèves, quatre enseignants ont suivi un parcours de formation BEP-ASH depuis 2009, ce qui a permis d'aboutir à une meilleure coopération avec les écoles et les enseignants spécialisés du réseau. Ce travail s'est concrétisé lors de la rentrée 2013 par la mise en place de Plans d'Accompagnement Personnalisé — deux ans avant la création officielle du dispositif au niveau national — plus particulièrement pour les élèves présentant des troubles spécifiques des apprentissages (dyslexie, dysphasie, dyspraxie...).

Nous poursuivons bien sûr notre action en essayant continuellement de l’affiner et de gagner en efficacité. Il s’agit toujours de faire en sorte que la scolarité de nos élèves se déroule pour le mieux, en tenant compte de leur situation particulière et surtout en gardant sans cesse présent à l’esprit que, quelles que soient ses difficultés, tout élève possède des compétences qu’il peut valoriser à condition qu’on lui en donne la possibilité.

Les dispositifs pédagogiques de l'inclusion scolaire

Le document ci-joint présente les quatre dispositifs permettant de prendre en compte les besoins éducatifs particuliers des élèves : le PPRE, le PAP, le PAI et le PPS.

Seuls le PPRE et le PAP sont à caractère uniquement pédagogique et peuvent être mis en œuvre directement par les équipes éducatives. Les conseils de classe — et tout particulièrement les conseils de vigilance placés en début d'année scolaire — sont des moments-clés pour aborder les situations d'élèves et questionner la nécessité de mettre en place un de ces deux dispositifs.

plans_inclusion

Le PPRE permet d'organiser une prise en charge personnalisée autour d'objectifs d'apprentissage prioritaires, dans une période définie (quelques semaines).

Il s'agit d'un plan coordonné d'actions conçu pour répondre aux besoins d'un élève lorsqu'il ne maîtrise pas les connaissances et les compétences du socle commun, en restant uniquement dans le domaine des pratiques pédagogiques (sans aménagements ni adaptations spécifiques). Il est élaboré par le professeur principal en concertation avec l'équipe éducative, discuté avec les parents et présenté à l'élève. C'est un dispositif uniquement pédagogique.

Le PAP permet de coordonner les aménagements et adaptations pédagogiques mis en œuvre pour faciliter la scolarité d'un élève qui connaît des difficultés scolaires durables ayant pour origine un ou plusieurs troubles des apprentissages.

Il est élaboré par le professeur principal en concertation avec l'équipe éducative, qui associe la famille et les partenaires concernés (médecin, orthophoniste, psychologue, etc.). Sa mise en œuvre est assurée par les enseignants au sein de la classe et coordonnée par le professeur principal. Il est réactualisé et enrichi tous les ans afin d'éviter la rupture dans les aménagements et adaptations.

Document(s) joint(s) :
Téléchargez ce fichier (Éducation nationale - Quel plan pour qui.pdf)Éducation nationale - Quel plan pour qui.pdf571 Kb