vendredi 19 décembre 2014
visite_virtuelle vivre_et_grandir
Mystère sur les quais de Nantes
Mis à jour le 17 décembre 2014
spectacle_4eMardi après-midi, les élèves de quatrième ont assisté à la représentation d’un conte musical au théâtre Jeanne d’Arc de Champtoceaux.

Créé de toutes pièces par Odile Le Falher, chanteuse lyrique, ce spectacle mêle le récit, la musique et le chant baroque, au théâtre d’ombres. Les décors et les costumes plongent le spectateur dans l’univers du XVIIIe siècle à Nantes. L’intrigue permet d’aborder différents thèmes généraux importants à l’époque : l’esclavage et la traite négrière, le commerce triangulaire, le colonialisme. Mais il aborde aussi des sujets plus spécifiques à notre région : la vie quotidienne et artistique de la société nantaise au 18e siècle, le trafic du sel (la Bretagne étant favorisée par un impôt moindre sur « l’or blanc » par rapport à ses voisins du Maine ou de l’Anjou !), les peintures de l’époque, la musique jouée à l’académie de Nantes, les indiennes (tissus de cotons imprimés de motifs exotiques) et leur interdiction.

Pendant une heure, évoluant seule sur scène, Odile Le Falher a donné vie à dix personnages, interprété plusieurs airs et extraits de cantates issus du répertoire de musique baroque, et rythmé le récit par des jeux d’ombres chinoises magnifiques. À l’issue de la représentation, les élèves ont pu intervenir librement pour échanger avec l’artiste et en apprendre un peu plus sur son spectacle. Un extrait du spectacle est disponible ici : https://www.youtube.com/watch?v=bV0qQs1JIe0.
Lire la suite...
 
La paix de Noël se vit à Saint-Benoît
Mis à jour le 12 décembre 2014
celebration_aventJeudi après-midi, les élèves et l’équipe éducative du collège ont vécu un temps de partage autour de Noël.

Alors que le temps de l’Avent continue de rythmer les préparatifs de Noël pour les chrétiens, l’église de Champtoceaux a accueilli un beau moment de célébration autour du thème de la Paix. Ce temps de la Parole permettait d’entendre en avance l’Evangile de la nativité et déjà de méditer dessus, aidé des commentaires du Père Jean Roullier. Les chants bien emmenés par la chorale et les musiciens, ont donné à ce temps méditatif les couleurs chaleureuses d’un Noël anticipé. Les jeunes étaient invités à répondre à la question : « Qu’est-ce que vous réalisez au concret dans votre vie pour faire la paix ? ».

Écris sur une colombe, chaque exemple, récit, action, venait habiller les branches d’un arbre mort, devenant un arbre de la paix, un arbre de vie ! Pendant que certains étaient rassemblés dans l’église, les autres élèves restés au collège ont eux aussi agi et réfléchi sur un Noël de paix : écriture de cartes de vœux, partage sur le thème du préjugé, film, regard sur une œuvre picturale, chacun aura pu vivre ce temps de l’Avent à sa manière.